Chirurgie des oreilles

La chirurgie des oreilles est très demandée.
Elle est souvent réalisée dans le jeune âge avant la puberté mais de nombreux adultes se présentent encore avec des oreilles décollées.
Les corriger à l’âge adulte ne pose aucun problème.
Une deuxième chose qui est demandée est la diminution de la taille des oreilles.

La chirurgie des oreilles décollées

Une incision est réalisée à l’arrière du pavillon et des incisions seront réalisées de part et d’autre de la structure que l’on appelle l’anthélix ; ce dernier est affaibli sur sa face externe à l’aide de petites rappes ; on diminuera ainsi les forces cartilagineuses sur cette face externe, permettant au pavillon de se courber et de recoller l’oreille.
Des bourdonnets ou des sutures postérieures au fils résorbable permettent de maintenir la courbure de l’anthélix durant la phase de cicatrisation.
Il n’est pas nécessaire d’enlever de la peau en arrière ; c’est le modelage du cartilage qui assurera la pérennité du résultat.

La diminution de la taille du pavillon de l’oreille

Pour diminuer la taille du pavillon une incision au niveau du creux de l’hélix du côté antérieur est nécessaire.
Il faudra enlever un croissant de peau et de cartilage et réaliser une interruption de l’hélix généralement à l’approche du lobule.
Par cette voie d’abord, on peut également affaiblir le cartilage de l’anthélix et recoller de ce fait les oreilles.
Un lobule de l’oreille trop gros peut être également être diminué en réalisant une résection en toute épaisseur d’un fragment de forme triangulaire et la réalisation d’une plastie au niveau du bord libre pour éviter l’invagination.
Des bourdonnets peuvent également mis en place durant la phase de cicatrisation.